Mandelon à travers les âges
par Camille Micheloud
Histoire
L'alpage de Mandelon est habité depuis des temps immémoriaux. Il est difficile de dater avec précision à partir de quel siècle on l'exploitait. Les ruines d'un hameau très ancien, peut-être du Xème siècle, où l'on pratiquait l'élevage des moutons attestent d'un passé déjà séculaire. Mais il est très probable que des gens y venaient déjà depuis bien plus longtemps.
Xème siècle
1450-1500
Les sources historiques font mention de l'alpage de Mandelon dès 1450-1500. A cette époque, celui-ci appartient à un consortage, un ensemble de personnes propriétaires qui s'organisent comme une société pour exploiter et entretenir l'alpage. Seuls les membres du consortage peuvent y mettre le bétail en estivage. Cette organisation a subsisté telle quelle jusque dans les années 1980. Dès lors, le consortage loue l'alpage à un groupement de propriétaires de bovins.
Au cours du Moyen Age tardif, on est passé d'une majorité d'élevage ovin à un élevage plus diversifié, incluant bovins et porcins. De nouveaux bâtiments sont construits, plus hauts que l'ancien hameau. Le plus ancien encore en état est un grenier de 1602 (la date est inscrite sur le linteau de la porte). Son toit a été refait une première fois en 1802 et plus récemment en 2002, travaux pour lesquels l'ancienne technique a été conservée : le toit est recouvert de demi-mélèzes dont le bois est imputrescible. En patois, on appelle cela des coviores. Un deuxième grenier a été construit à côté du premier en 1820 et a été transformé en maison d'habitation.
Ces greniers servaient à entreposer la viande de porc, mise à sécher jusqu'à l'hiver. On peut donc affirmer qu'il existait déjà des porcheries (en patois
chasses) en 1600. Les gîtes actuels sont construits sur ces bâtiments.
1600
1935
Les étables (en patois chattes), la fromagerie et la cave ont été refaits en entier entre 1935 et 1938. Chaque chatte pouvait accueillir 16 vaches. Avec 11 étables, l'alpage avait donc une capacité de 176 vaches. (On met moins de bêtes actuellement par chatte.) Deux étables ont été désaffectées pour faire la buvette, une pour la cuisine et l'autre pour le restaurant.
1957
En 1957, décision fut prise de construire une route, achevée en 1962. Celle-ci est actuellement goudronnée, ce qui permet d'accéder facilement à Mandelon.
Dans les années 2000, il a été décidé de transformer les étables à cochons, désaffectées, en gîte. Le projet a pris plusieurs années pour aboutir et nous avons fêté l'inauguration de l'ensemble agro-touristique le 18 juillet 2015.
2000
Mandelon est l'un des alpages les plus grands et beaux du Valais. La vue sur le val d'Hérémence et les sommets environnants y est magnifique. Plusieurs sentiers de randonnée facile partent des gîtes à la découverte de prairies alpines où poussent de nombreuses fleurs sauvages et où marmottes, cerfs et chamois y logent. Les mélèzes y sont rois et leur ombre abrite plusieurs places de pique-nique. De plus, le statut de réserve de Mandelon permet de pouvoir assister en automne au brame des cerfs.
Gîte de l'alpage de Mandelon
News
Webmaster
Hérens tourisme Hérens tourisme
Hérémence Hérémence
Réservez votre séjour >>
Alpage de Mandelon
Hérémence Hérémence
Hérens tourisme Hérens tourisme
Manoeuvres:
samedi 2 juin 2018

Inalpe:
samedi 16 juin 2018

Ouverture estivale du gîte et de la buvette :

Samedi 9 juin 2018

Webcam
Buvette et gîtes de Mandelon
Alpage de Mandelon
Buvette et gîtes de Mandelon
meteoblue